PSIG SABRE : Nouvelle unité opérationnelle.

PSIG SABRE : Nouvelle unité opérationnelle.

6 janvier 2019 Non Par Ewen

Le PSIG SABRE constitue le premier échelon intermédiaire lors d’interventions à risques et sont rapidement renforcés par les Antennes GIGN (A-GIGN) ou les unités de la Force d’intervention de la Police Nationale (FIPN). Ces unités sont déployables 7jours/7 et 24H/24 sur tout le territoire National y compris les DOM-TOM.


PSIG et PSIG SABRE, qui sont-ils ?

Le PSIG et le PSIG SABRE sont les mêmes unités. Le PSIG SABRE lui sera doté d’équipement qui plus type fusil d’assaut HK G36, bouclier balistique avec oculus (Vitre blindé) , gilet et casque lourd que le PSIG classique ne possède pas. Mais les missions restent les mêmes, lutte contre la petite et moyenne délinquance, soutien des unités territoriale, mission de renseignements et de police judiciaire PSIG SABRE lui détiendra une formation spécifique à la “tuerie de masse” et saura donc intervenir en cas crise. Les militaires des Pelotons de Surveillance et d’interventions de la Gendarmerie SABRE ou NON sont soumis à des tests de recyclage annuels et effectuent régulièrement des exercices avec différentes institutions comme le Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) ou les Brigades Anti-Criminalité (BAC) ainsi que les Antennes RAID (Recherche Assistance Intervention Dissuasion) et les PSPG (Pelotons de Surveillance et de Protection de la Gendarmerie)

Crédit : Ewen.L

Quels équipements utilisent t’ils ?

Les PSIG SABRE sont équipés de l’armement de dotation de la Gendarmerie Nationale, à ça viens s’ajouter les fusils à pompe Browning Calibre .12, les fusils d’assaut HK G36 avec aide à la visée type “Aim Point” et les fusils mitrailleurs HK UMP9 ainsi que les équipements de protection tels que les Gilets pare-balles (GPB) lourds et les casques lourds. Les PSIG SABRE sont aussi dotées de Bouclier Lourd garantissant la protection de la colonne d’assaut.

Les militaires qui composent les PSIG ?

Le PSIG ou PSIG SABRE est souvent commandé par un sous-officier (Adjudant-Chef / Major) ou par un officier (Lieutenant / Capitaine). Cette unité est composée en général de plusieurs Moniteurs d’Interventions Professionnels (MIP) qui assurent la formation et le maintiens des acquis des militaires, d’officiers de police judiciaire (OPJ) ayant le pouvoir de placer en garde à vue (GAV) une personne, de Maître Chien et de sous-officiers, parfois d’officiers et de Gendarme Adjoint Volontaires (GAV).